Quelques constats avec lesquels l'animateur est en "cohérence" :

- La violence est le dernier refuge de l'incompétence. [Isaac Asimov] (Fondation - 1951)

- ... Dans ce monde qui nous submerge d'informations, on comprend aisément pourquoi il est possible de se sentir perdre pied à l'intérieur de son propre domaine. Mais il faut constater aussi le sentiment croissant d'une perte de contact global avec le monde ... [Edward T. Hall] (The hidden dimension - Doubleday & Cie - New York 1966 - La dimension cachée - Seuil Paris 1971 )

- Il est probable que la capacité d’exprimer et ressentir des émotions fasse partie des rouages de la raison.
 [A. R.Damasio] (l’erreur de Descartes 1995)

- Les gens ne laissent pas leurs émotions derrière eux lorsqu’ils rentrent dans un groupe.
 [Myers et Myers] (1990)

- Le savoir ne suffit pas, faut il encore l'appliquer. Le vouloir ne suffit pas, faut-il encore le faire.
 [Johann Wolfgang von Goethe] (1749-1832)

- J'essaye dans un monde mauvais, d'améliorer ce que l'on peut améliorer. C'est tout à fait décevant, je vous l'accorde et je le sais, ce n'est pas de nature à enthousiasmer les foules, ni même les jeunes, mais peut-être est ce une formation intellectuelle rigoureuse vers une certaine forme d'honnêteté politique, tout au moins c'est ce que je me dis lorsque je suis optimiste sur moi-même. [Raymond ARON] l'étude du marxisme - 13/12/1974

- Toutes les violences ont un lendemain. [Victor Hugo] (Philosophie prose 1835-1840)

- La violence commence où la parole s'arrête. [Marek Halter]

Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur. [Charles de Montesquieu]

- La demande est toujours celle du sujet cherchant la satisfaction d'un besoin voire d'un désir. Le don est toujours la résultante d'un sujet "existant pleinement". [BD]

- Sans l’autre, je ne suis rien.