Intéressante conférence débat le 31 mai 2012 avec Viaduc dans le cadre de ses ateliers pro "regards croisés" ayant pour titre : 

RH : RESSOURCES Humaines ou RELATIONS Humaines ?

thème iconoclaste ou thème réaliste qui est régulièrement abordé au CJD (centre des jeunes dirigeants) depuis une vingtaine d'année.

Pour aborder cette thématique, Christian Rataux a invité Paquito Valdenaire, consultant en Entreprises et Romary Sertelet, dirigeant d'entreprise, auteur du livre : "valeurs et conscience" édité chez "Jets d'Encre" (ISBN-10: 2354850042)

langagecommun-Valeurs&conscience 

Le propos de l'éditeur sur l'ouvrage est le suivant :

Aujourd'hui, manager une entreprise ne consiste plus à considérer les seuls paramètres économiques, si tant est que ces seuls critères aient prévalu. Manager, c'est intégrer chacun de ses salariés dans sa différence, libérer son potentiel pour l'impliquer et le responsabiliser et en faire un acteur de l'entreprise. Mais comment faire adhérer l'autre à ses valeurs ? Comment faire évoluer les comportements des acteurs de l'entreprise ? Comment créer une émulation autour d'une culture d'entreprise ? L'auteur, qui a longuement réfléchi sur le rôle des valeurs dans le fonctionnement des organisations et mis en place de vraies stratégies au sein des usines qu'il a dirigées, livre ici le résultat de ses réflexions et de son expérience. Il analyse l'importance aujourd'hui, dans un contexte économiquement, socialement et politiquement tendu, de mettre en place une politique de management basée sur des valeurs humaines comme gage de compétitivité et de réussite. Il montre quels moyens il a employés pour faire adhérer son personnel à ses valeurs, pour faire évoluer leur implication et rendre à nouveau concurrentielles des sociétés qui dérivaient. Car pour l'auteur, la valorisation de la dimension humaine, la responsabilisation et l'épanouissement personnel de chacun sont les conditions indispensables à la satisfaction des clients, à la profitabilité et à la pérennité de l'entreprise. Cet ouvrage s'adresse aux dirigeants d'entreprise, cadres et responsables des ressources humaines, étudiants en école de commerce, et plus globalement à toute personne confrontée au management d'individus.

Dans la bouche de Romary Sertelet, une politique de management basée sur des valeurs humaines est avant tout mise en place grâce à un "outil" essentiel , la communication relationnelle utilisée dans son sens le plus simple suivant son étymologie "mettre en commun". Le deuxième "outil" employé est le "partage effectif de valeurs", non de valeurs sonnantes et trébuchantes, mais de ce qui donne sens, c'est à dire les normes de conduite, personnelles ou sociales, relevant de la morale ou de l'éthique voire de la politique.

Il serait intéressant de questionner un pannel de salariés, de grandes entreprises comme de PME ou TPI, pour savoir si cette idée est mise souvent en pratique ? S'il y a cohérence entre les mots et les actes de l'entreprise ?